Mais qui est donc ce jeune homme brillant ? Rafael est le fils de Christine de Ligne, la nièce du grand-duc Jean de Luxembourg, et d'Antonio d'Orléans-Bragance, septième enfant de Marie-Elisabeth de Bavière et de Pedro Henrique, prétendant au trône du Brésil de 1921 à 1981. (généalogie ici)

Un éclaircissement simpose : depuis 1889 et la fin de l'empire, les princes issus de la branche aînée, dite de Petropolis étaient les premiers dans l'ordre de succession, mais en 1908, ils on perdu leurs droits dynastiques lorsque dom Pedro d'Alcantara a contracté une union morganatique avec la comtesse tchèque Elisabeth Dobrzensky de Dobrenicz. L'héritage passe à cette époque à son frère cadet, dom Luiz d'Orléans-Bragance, de la branche dite de Vassouras.

Rafael est son arrière-petit-fils, actuellement troisième dans l'ordre de succession derrière son oncle Bertrand et son père Antonio. Son oncle, Luiz Gastao, le chef de la maison impériale, n'ayant pas de descendance, il apparaît donc plus que probable que le jeune prince soit un jour l'héritier du trône. "A vrai dire, c'est un étrange mélange entre un fardeau et un honneur. Je suis très fier de faire partie de la maison impériale du Brésil.